Sous contrôle

SOUS CONTROLE

(2009)


résumé : Au sein d’un état de surveillance généralisée, sympathisants et opposants au régime s’espionnent dans une atmosphère de paranoïa permanente qui n’est pas sans créer de graves troubles des identités et des comportements. Mais ne seraient-ils pas, en réalité, les simples acteurs d’une série télé ?


présentation : Sous contrôle est une pièce-monde, une pièce-paysage, qui, en vingt-et-une séquences et une vingtaine de personnages, dresse le portrait fragmentaire, éclaté, d’un univers de surveillance généralisée et de ses conséquences sur la population : paranoïa permanente, trouble identitaire, confusion entre réalité et fiction. Par l’intermédiaire de ces multiples séquences, comme autant de fenêtres ouvertes sur cet univers, il nous est donné de faire connaissance avec les différents rouages d’une société, les différents habitants d’une réalité qui apparaît comme un reflet à peine déformé de la nôtre. Mais plus nous avançons dans la découverte de ce monde, plus les frontières qui devraient le structurer (politique/spectacle, fiction/réalité...) se révèlent caduques. Nous nous enfonçons alors dans un espace incertain où l’intérieur et l’extérieur des écrans semblent avoir fusionné à jamais.


extrait :

1. UN ÉCRAN, TOUS LES ÉCRANS

LA FEMME QUI PENSE QUE SA VIE EST UNE SÉRIE TÉLÉ. Je viens vous voir parce que, voilà, j’aimerais que vous arrêtiez de tourner votre série sur moi. Oui, j’aimerais vraiment que vous mettiez un terme à votre programme, parce que, c’est bon, je sais que vous me filmez jour et nuit, où que je sois, que tous les gens que je connais, que je côtoie, sont des acteurs que vous employez, qu’ils jouent tous un rôle que vous avez écrit, c’est bon, j’ai compris. Ça ne sert à rien de faire semblant, de faire comme si vous ne compreniez pas, je sais très bien que tout est mis en scène, que tout est minutieusement préparé, que toute ma vie n’est en réalité qu’une série que vous tournez depuis longtemps, j’ai bien compris, vous pensiez quoi, que je ne finirais jamais par me rendre compte ? Et voilà, maintenant, j’aimerais que vous arrêtiez, c’est tout. J’aimerais que vous cessiez de me filmer partout où je vais, que vous arrêtiez de me faire croire que tout est normal absolument normal alors que je sais très bien que vous les payez tous pour qu’ils jouent leur rôle. Remarquez, ils jouent très bien, ce n’est pas là le problème, à part peut-être celui qui joue mon père, voilà, celui-là, je trouve qu’il surjoue un peu, que son jeu est un peu forcé, voilà, un peu trop incarné peut-être...


traductions : bulgare : Под контрол, par Elena Tzerovska / tchèque : POD KONTROLOU,  par Jaromír Janeček / finnois : VALVONTAA,  par Reita Lounatvuori / allemand : UNTER KONTROLLE, par Frank Weigand / grec : ΥΠΟ ΕΛΕΓΧΟ, par Dimitra Kondylaki


productions :

  • Grèce : mise en scène de Costas Gakis : Studio Μαυρομιχάλη (Athènes), février-mars 2015
  • France : mise en scène de Frédéric Sonntag : création à la SN 61 - Scène nationale d'Alençon, puis tournée 2011 et 2012/2013.
  • Bulgarie : mise en scène de Mladen Alexiev : Little City Théâtre Off the Channel (Sofia), février-décembre 2011 (Festival International de Théâtre de Varna - juin 2011).

productions radiophoniques :

  • France : production radiophonique de France Culture, première diffusion le 15 septembre 2012
  • Allemagne : production radiophonique de la radio Sarroise (SR 2 KulturRadio), première diffusion le 21 octobre 2010, deuxième diffusion le 25 novembre 2012. Cette production est disponible en version CD, collection «Dramatik/que» (Radio Sarroise, Bureau du Théâtre et de la Danse de Berlin).

lectures - mises en espace :

  • Mise en espace en grec par Argyro Chioti, Institut Français d’Athènes (Athènes), 17 mai 2012
  • Mise en espace dirigée par Michel Raskine avec les comédiens du Kom Teatteri, au Kansallisteatteri (Helsinki), août 2011, dans le cadre d’EMS “Finlande” organisé par le Panta-Théâtre et le Kom Teatteri (Helsinki), 10-20 août 2011
  • Lecture dirigée par Alain Carbonnel au Théâtre du Rond-Point ("mardi midi"), juin 2011
  • Mise en espace par Jörg Wesemûller dans le cadre du Festival Primeurs, Sarralaendisches Staatstheater (Sarrebruck), 20 novembre 2010
  • Lecture dirigée par Xavier Boulanger dans le cadre du Festival Actuelles, Taps, scènes strasbourgeoises, Strasbourg, 11 novembre 2009
  • Mise en espace par Eric Lehembre, avec les acteurs de la troupe amateur du Bassin Mussipontain, Mousson d’été, août 2009

édition :

  • France : publication par l'Avant-Scène Théâtre, mai 2009
  • Grèce : publication en grec par Agra éditions, mai 2012

autres :

  • 7ème prix de la pièce de théâtre contemporain «jeune public» de la Bibliothèque Armand Gatti – Orphéon Théâtre
  • Mise en scène par Frédérique Pierson, avec les élèves du Conservatoire du 1er ar., MPAA, mai 2009
  • Commande d’écriture dans le cadre des résidences d’auteur dans les conservatoires d’arrondissement de la Ville de Paris, 2009