Soudaine timidité des crépuscules

SOUDAINE TIMIDITE DES CREPUSCULES

(2010)


résumé : Un soir ordinaire, dans une petite ville, un événement étrange a lieu : tous les habitants perdent simultanément connaissance pendant quelques minutes. Au réveil, des événements inhabituels commencent à se produire… C’est alors, pour les habitants, une certaine perception du monde qui se trouve atteinte, déplacée. Ce qui était familier devient étranger, ce qui était proche, s’éloigne. Le temps circulaire et monotone de la répétition quotidienne déraille.


extrait :

UNE VOIX. Sois prudente. Ne t’aventure pas au plein cœur de la nuit. Ne te promène pas dehors en chemise de nuit pour fuir le silence inquiétant de la maison. Ne fuis pas ta maison. Ne fuis pas en chemise de nuit. N’expose pas la nudité de ton corps dans la nuit noire. Ne fais pas de ton corps un repère dans la nuit, une balise. Ne deviens pas une proie dans la nuit. Ne sors pas de chez toi et ne t’éloigne pas plus qu’il ne faut. Ne tente pas d’aller chercher la fraîcheur de la neige avec la plante de tes pieds. Ne t’éloigne pas pour fouler de tes pieds nus le tapis de neige immaculée. Ne t’éloigne pas. Ne sors pas du périmètre où ton cri peut encore être entendu. Ne t’enfonce pas dans les zones où ton cri se perdrait dans la nuit sans rencontrer aucune oreille. Reste dans le périmètre. Dans la zone balisée. Reste à portée d’une oreille. Ne cherche pas à t’aventurer dans les zones d’ombre. Ne cherche pas l’aventure. Ne cherche pas l’ombre. Ne cherche rien. Reste chez toi.


production :

  • Mise en scène par Guy Delamotte au Panta Théâtre et en tournée dans le département du Calvados, 27 mars - 22 avril 2011.

  • Cette pièce est une commande du Panta Théâtre dans le cadre du dispositif de compagnonnage « auteur » de la DMDTS.
  • Cette pièce s’inspire très librement de certaines photographies de l’album Twilight de Gregory Crewdson.