mises en scène

lien vers la page de la compagnie AsaNIsiMAsa sur le site du Bureau Formart


Créée par Frédéric Sonntag à sa sortie du CNSAD, la compagnie AsaNIsiMAsa s’intéresse plus particulièrement à la place de la fiction dans le monde contemporain. Elle en a fait l’enjeu de la plupart de ses créations. Quelles fictions pour le théâtre aujourd’hui ? en contrepoint de quelles fictions dominantes ?

Le travail de la compagnie se caractérise par :

  • la production de formes théâtrales (George Kaplan, Benjamin Walter,  Beautiful losers) qui explorent des formes narratives diverses où images et composition sonore participent pleinement à l’élaboration de la dramaturgie, et qui abordent des thématiques telles que : les relations entre réalité et fiction, la construction et la dissolution des identités, les peurs contemporaines, les mécanismes de la mémoire
  • la production de performances axées soit sur l’image (ex : Atomic Alert, détournement de films américains des années 50) soit sur la forme du concert (Incantations, Rester parmi les vivants), voire de l’installation in situ et du théâtre d’objets (Je ne sais quoi te dire, on devrait s’en sortir…).

Elle s'empare souvent de genres narratifs mineurs (anticipation, fantastique, film catastrophe) ou de formes de la culture populaire (série télé, films de série B ou Z, bande dessinée, concert) à travers des créations qui en interrogent les motifs et les schémas narratifs, et les détournent pour mieux en saisir les enjeux.

Les formes développées par la compagnie AsaNIsiMAsa sont autant de fictions crépusculaires qui, dans un monde hanté par la catastrophe, mettent en jeu une humanité qui essaie d’en découdre (ou tout du moins de développer des formes de survie) face à une mécanique implacable de déshumanisation, de contrôle des corps, d’appauvrissement de la langue, de dépossession.