Des heures entières avant l'exil

DES HEURES ENTIERES AVANT L'EXIL

(2003)


résumé : Cette nuit, à quelques heures du lever du jour, une jeune femme lutte contre le sommeil. Elle parle depuis l’exil qui est le sien, explorant son passé, nous plongeant au cœur de multiples fictions, de multiples aventures, où il est question d’amoureux égarés, d’amis disparus, de passages à la clandestinité, de dangers imminents, de multiples ennemis qu’elle ne cesse de fuir dans un mouvement éperdu d’héroïne de film noir. Une fuite infinie hors du réel. Une lutte acharnée contre ses propres démons.


présentation : Entre récit et poème, Des heures entières avant l’exil est le monologue d’une femme structuré par la paranoïa, les méandres de la mémoire et la douleur de survivre.


extrait :

Longtemps, aussi, cette habitude (une autre) de faire l’amour dans des pièces vides. Cette habitude prise, avec moi, par mes amoureux, de ne faire l’amour que dans des pièces vides. A chaque amoureux, la même histoire ; et sans que jamais cette idée ne vienne de moi, sans que jamais je ne fasse référence à cette habitude déjà prise, non, à chaque fois, cette idée s’imposant naturellement dans la tête de mon amoureux du moment, sans qu’il veuille en démordre. (Il fallait se rendre à l’évidence que mon corps, pour les hommes — mes amoureux, mes garçons —, appelait un vide autour de lui, le vide comme écrin nécessaire à mon corps, c’était ainsi, et je ne connus plus pendant longtemps que cette sorte d’amour : l’amour dans des pièces vides.)


production :

  • Mise en scène de Frédéric Sonntag, Théâtre de l’Odéon - Festival Berthier (Paris), juin 2005. Reprise à la Comédie de Reims - Reims à Scène Ouverte, décembre 2006, et à Mains d’Oeuvres (Saint-Ouen), mai 2007.

lecture :

  • Lecture-concert dirigée par Frédéric Sonntag à Montevideo - Act’Oral 03 (Marseille), juin 2004. Reprise à Théâtre Ouvert (Paris), octobre 2004.