Benjamin Walter

BENJAMIN WALTER

(2013-2015)

Editions Théâtrales (2017)


résumé : Écrivain talentueux mais secret, souvent resté dans l’ombre, Benjamin Walter renonce à l’écriture en juin 2011, sans explication, alors qu'il n'est âgé que d'une trentaine d'années. Un mois plus tard, il disparaît sans laisser d’adresse. En 2013, Frédéric Sonntag décide d'enquêter sur sa mystérieuse disparition. Entre théâtre documentaire, roman policier et autofiction, Benjamin Walter est le fruit de son investigation à travers l’Europe. Un périple d’Helsinki à Lisbonne sous la forme d’une enquête policière qui se transforme petit à petit en quête existentielle et en énigme littéraire.


extrait :

– Benjamin Walter est un écrivain né à Bienne en Suisse en 1979. Ou encore à Ivry-sur-Seine en 1976. Ou bien à Berlin d’une mère institutrice et d’un père banquier en 1982.
 Benjamin Walter a souvent donné des versions différentes de sa biographie.
– Il a écrit principalement deux textes pour le théâtre : D’autres que nous et Par-delà les ruines, quelques courts récits regroupés sous le titre Hurler sans bruit, un roman inachevé, et a tenu de 2003 à 2011 un journal, qui représente la majeure partie de son œuvre et qui reste encore aujourd’hui inédit. Il a aussi composé quelques chansons.
(...)
– À ceux qui ont eu l’occasion un jour de le rencontrer, il est apparu comme un jeune homme discret, secret, réticent à toute forme d’exposition, de mise en avant de sa personne, et comme un auteur promis à un brillant avenir.
– C’est donc assez inexplicablement qu’en juin 2011, Benjamin Walter a décidé d’arrêter d’écrire.

– Et, à cette époque, il en informait ses amis de la plus simple façon qui soit.
– « Ah, au fait, j’ai renoncé à écrire... »
– Comme s’il venait de dire :

– « Ah, au fait, j’ai arrêté de fumer. »
– Et peu de temps après, Benjamin Walter a disparu.

productions :

  • France : création le 5 octobre 2015 : mise en scène de Frédéric Sonntag, SN 61 - Scène nationale d'Alençon (puis tournée en France : 2015-2016, reprise février-mars 2017 : Théâtre de la Cité Internationale


traductions : espagnol (Mexique) : Francia Castaneda


édition :

  • Français : Editions Théâtrales - février 2017